Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 09:49

BONJOUR,

SUITE A LA RECENTE MIGRATION DE NOTRE BLOG PAR OVER BLOG

NOUS VOUS INFORMONS QUE NOUS ENVISAGEONS DE CHANGER D'HEBERGEUR.

MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

 

BONNE JOURNEE

LE SYNDICAT CGT CH PORT-LOUIS/RIANTEC

Partager cet article

Repost0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 10:00

tract-point-mobilisation-29012015-copie-1.png

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 07:20

tract 29012015

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 11:20

11-JANVIER-15-H.png

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 20:15

Bonjour,

Ce début d’année a été terrible pour notre République et notre démocratie. Un moment sombre de notre histoire qui nous rappelle, la fragilité de notre démocratie.  La liberté d’expression est notre bien commun et Charlie Hebdo, l’un des journaux indépendants et au-delà de son impertinence, son intelligence a fait vivre une autre vérité et une voix indépendante de tout pouvoir financier ou politique. Nous sommes de cette famille libertaire et militante et en même temps respectueuse des lois républicaines. Nous nous refusons à tout amalgame car cette violence est liée à une folie meurtrière dénuée d’humanité.

 

Nous rendons hommage de tout notre cœur : 

 

une bande de copains militants et leurs familles. Ils ont participés à faire vivre notre démocratie d’une manière plus vrai, pour nous la plus belle chose qui soit ! 

 

aux policiers gardiens et défenseurs de la paix et de la démocratie ainsi que leurs familles !

 

Le syndicats CGT CH PORT-LOUIS/RIANTEC

 Contre l’oppression, la tyrannie et le terrorisme :

charlie.jpg

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:21

TRACT-10122014-copie-1.png 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:20

apres-un-rassemblement-devant-le-site-de-riantec-l-copie-1.jpg

Hôpital. La CGT manifeste contre l'austérité 28 novembre 2014

Après un rassemblement devant le site de Riantec, les manifestants ont défilé jusqu'au rond-point de Kersabiec (Centre Leclerc), où ils ont fortement ralenti la circulation pendant plus d'une heure pour distribuer leurs tracts aux automobilistes.

Hier, à l'appel du syndicat CGT de l'hôpital de Port-Louis-Riantec, une cinquantaine de membres du personnel ont manifesté leur opposition à la poursuite des procédures dites en mode dégradé et aux nouvelles mesures d'austérité programmées comme la suppression des primes versées aux agents contractuels. Après un rassemblement devant le site de Riantec, les manifestants ont défilé jusqu'au rond-point de Kersabiec (Centre Leclerc), où ils ont fortement ralenti la circulation pendant plus d'une heure pour distribuer leurs tracts aux automobilistes.

Non-remplacement immédiat du personnel absent

Un mouvement de grogne que Lydie Dréano, la secrétaire de la CGT, explique par un questionnement quant aux réels gains financiers pour l'établissement suite à la mise en place, depuis 2012, du non-remplacement immédiat du personnel absent (procédures dégradées). « Par contre, il y a bien un impact sur la qualité d'accueil et de soin des patients et résidants ».

Mais ce qui a surtout mis une nouvelle fois le feu aux poudres, c'est la possible suppression d'une prime remise en cause par la Cour régionale des comptes (CRC). « Cela représente 1.560 € à l'année. La direction n'a aucune obligation de suivre la CRC, le maintien ou la suppression sont de son ressort. Sans préciser de date d'application, elle semble vouloir la maintenir pour les agents contractuels anciennement recrutés, mais pas l'appliquer aux nouveaux contrats. C'est honteux, c'est une injustice, ceci d'autant plus que rien ne garantit ensuite une nouvelle remise en cause ». D'autres mouvements en vue La CGT réclame par ailleurs une table ronde pour la mise en place d'un plan pour titulariser les agents contractuels. D'autres mouvements en commun avec le CHBS de Lorient et l'EPSM Charcot de Lorient sont d'ores et déjà prévus.


VOIR TRACT : LA SUPPRESSION DES PRIMES AUX AGENTS CONTRACTUELS(LES) UN ODIEUX SCANDALE !!! HONTEUSE ET MEPRISANTE INJUSTICE !!!

CH PORT-LOUIS/RAINTEC: APPEL A LA MOBILISATION DE TOUT LE PERSONNEL LE 28 NOVEMBRE 2014


© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/riantec/hopital-la-cgt-manifeste-contre-l-austerite-29-11-2014-10443541.php

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:11

TRACT POPULATION 28112014

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:03

Hôpitaux. Une centaine de manifestants investissent l'ARS à Vannes

Moins de personnel, quatre jours de RTT retirés... Le personnel d'hôpitaux morbihannais ont fait entendre leur voix ce matin. Et ils n'en resteront pas là.

"Trois quarts d'heure pour s'entendre dire qu'on doit s'adapter, ça suffit!" Peu avant midi, les représentants de l'intersyndicale CFDT, CGT, SUD ont claqué la porte du bureau du directeur de la délégation territoriale de l'ARS Morbihan, Pierre Le Ray. Une centaine de manifestants venus des hôpitaux psychiatriques Charcot de Caudan, de l'EPSM de Saint-Avé mais aussi des hôpitaux de Pontivy et Vannes ont investi les locaux de la délégation territoriale de l'ARS à Vannes.

Ils entendaient rappeler leur mécontentement né il y a quelques semaines à l'hôpital Charcot où il y aurait selon les syndicats une perte de sept postes liés à un passage de 19 à 15 jours de RTT."Mais chaque établissement présent ce jeudi sera touché et à travers eux, c'est la qualité des soins en général" assure l'intersyndicale.

"On se reverra"

Exaspéré, une quarantaine de manifestants a décidé d'aller directement demander des comptes au directeur. S'en est suivi un dialogue de sourd, chacun campant sur ses positions.

Une quarantaine de manifestants a décidé d'aller directement demander des comptes auprès de Pierre Le Ray, directeur de la délégation territoriale de l'ARS Morbihan à Vannes.

Du côté direction, Pierre Le Ray met en avant des contraintes budgétaires tout en reconnaissant comprendre "l'angoisse et les préoccupations qui sont les vôtres". Le personnel s'emporte:"On pense soin et vous sous." Ou encore: "Agence régionale de santé? De santé vous n'avez que le nom. Vous ne parlez que de budget!" Après vingt minutes d'échanges parfois vifs, le personnel s'est retiré non sans formuler une promesse: "On se reverra!"

SOURCE : OUEST-FRANCE

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 12:41

courrier-depute-le-ray-26112014-1.JPGcourrier-depute-le-ray-26112014-2.JPG

Partager cet article

Repost0